En poursuivant la navigation sur ce site, j'autorise l'utilisation de cookies de suivis et de préférences.

Toute l’actualité MITJET de 2017 à 2018 !

27 février 2020

Retrouvez les actualités Mitjet des années 2017 et 2018…

(18/09/2019) MITJET series s’associe à Ultimate Cup Series

Depuis la saison 2019, MITJET series s’est associé à Ultimate Cup Series pour l’organisation et le bon déroulement des épreuves.
Pour plus d’informations sur la série 2L et Supertoursime, merci de suivre le lien ci-dessous.
Supertourismes.com reste votre site de référence pour toutes informations concernant les voitures, leur entretien et autres questions.
A bientôt et bon championnat à tous !!
L’équipe MITJET

(12/11/2018) Meeting de Barcelone - CLAP DE FIN SUR LA SAISON 2018

Romain Carton et Sébastien Baud vainqueurs de la MITJET Series France 2018 en catégorie Supertourisme et 2L. GPC Motorsport signe le doublé. C’est sur la dernière manche de la saison, sur le circuit de F1 de Barcelone en Catalogne, que se jouaient les titres de la MITJET Series France ce weekend. Une manche qui voyait arriver 3 prétendants au titre, dans chaque catégorie, prêts à en découdre sur le dernier rendez-vous de l’année.

SUPERTOURISME

Le Russe Nerses Isaakyan arrivait en leader provisionnel du championnat, avant le retrait des deux courses joker, suivi par Romain Carton et Alexandre Guesdon.

Qualifications

Nerses Isaakyan prenait le dessus dans les deux sessions qualificatives, mais avec une avance de 0,065 seulement sur le Haut Savoyard. Une bataille des plus serrée attendait le public et les équipes.

Course 1 sprint

Nerses Isaakyan prenait un départ au ralenti, ce qui permettait à Romain Carton de revenir sur le leader dès le premier tour. Mais le Russe n’ayant pas dit son dernier mot, reprenait la tête de la course au 6ème tour pour passer le drapeau à damier en première position, avec une avance de 7/10e sur Romain Carton.

Alexandre Guesdon voyait toutes ses chances s’envoler avec un problème mécanique qui l’obligeait à abandonner dès le 1er tour, alors que Christophe Cresp en profitait pour se hisser à la 4e position, assurant son titre de vainqueur Supertourisme AM, juste derrière un Jérémy Lourenço en grande forme.

Course Longue

Le timing de course prenant du retard, et le soleil devenant de plus en plus rasant, la course sprint 2 était annulée pour privilégier le temps de piste et les pilotes partageant leur volant.

Nerses Isaakyan partait toujours en pole position et une fois encore, perdait le lead dès le 1er tour au profit de Romain Carton qui devait juste terminer dans les points. Mais une fois encore la course n’était pas terminée, une bataille s’engageait entre les deux pilotes, une fin de course époustouflante où tous retenaient leur souffle, des dépassements extraordinaires, qui emmenaient les deux compétiteurs hors-pair côte-à-côte dès le dernier virage pour le dernier sprint vers la victoire, et c’est Nerses Isaakyan qui prenait le dessus, à 1/10e de Romain Carton.

Au championnat, c’est Romain Carton qui était couronné ce dimanche à Barcelone, avec 10 points d’avance sur Nerses Isaakyan, alors qu’Alexandre Guesdon prenait la 3e place au général !

MITJET 2L

Pas moins de 17 voitures étaient engagées sur le dernier round de la saison, avec de nouveaux pilotes préparant les saison 2019 comme Omar Benhayoun, jeune marocain venu de Casablanca, Olivier Leclérot (MV2S) un rookie également, Edouard Cauhaupé qui avait déjà roulé et remporté une manche à Albi, Xavier Marre-Boniface, Hugo Dutertre, le retour du duo Pigeat père et fils, de Christophe Roure qui partageait le volant avec Pascal Corinti en début de saison, le duo Contre/Humeau prêt à passer à la ST en 2019, Yvan Dupuis et bien sûr, les Italiens de The Club Motorsport.

Mais tous les regards étaient tournés vers les deux jeunes pilotes du GPC Motorsport, Sébastien Baud et Victor Weyrich, ainsi que sur le pilote MV2S Ludovic Revol, qui pouvaient tous trois remporter le titre.

Qualifications

C’est Sébastien Baud qui signait le meilleur temps des deux séances qualificatives, avec un écart de 0,069 sur la Q2 avec son coéquipier Victor Weyrich ! Des temps très serrés qui laissaient toutes les possibilités à portée de main des challengers.
Les 5 pilotes de tête étaient dans la même seconde.

Course 1

C’est une course incroyable que nous livraient Sebastien Baud, Victor Weyrich et Ludovic Revol, ayant bataillé sur chacun des tours de cette dernière course sprint de la saison. Sébastien Baud parti en pole la perdait vite à profit de Victor Weyrich, mais c’est finalement Ludovic Revol (MV2S), qui récupérait la tête de course au 6e tour et gardait son avantage jusqu’au drapeau à damier. Une belle victoire pour le pilote parisien ! Edouard Cauhaupé se glissait en 2e position alors que Sébastien Baud ne ramenait que le bronze, devant un Victor Weyrich au pied du podium.

Du côté des nouveaux, c’était Xavier Marre-Boniface qui leadait les rookies avec une belle 9e position.

Course 2

Malgré un nouveau départ en pole position, Sébastien Baud n’avait qu’à s’assurer de rester dans les points, et c’est dans une stratégie de championnat que le pilote GPC Motorsport passait le drapeau à damier en 3eme position, mais grand vainqueur de la saison 2018. Victor Weyrich remportait la dernière course de la saison devant un Édouard Cauhaupé exceptionnel depuis les deux dernières manches.

Au Championnat, Sébastien Baud remportait donc le titre de vainqueur MITJET Series France 2L ce dimanche, avec Victor Weyrich vice-champion et Ludovic Revol 3ème

Une bien belle saison qui prenait fin en terres Catalanes, une saison ayant emmené la MITJET Series France sur les plus beaux circuit Français et européens. Des équipes qui suivent la série, années après années, faisant découvrir la MITJET aux jeunes pilotes à la recherche d’une auto fun et performante pour un budget maîtrisé. Le calendrier 2019 sera annoncé dans les prochains jours par l’organisation Toulousaine.

(14/10/2018) Meeting de Albi - Avant-dernière manche de la saison à Albi

La MITJET Series France s’arrêtait à Albi ce weekend, pour l’avant-dernière manche de la saison. Un rendez-vous qui s’annonçait haut en couleurs, avec l’arrivée de quatre nouveaux pilotes, de l’équipe Pole Position 81, l’équipe locale engageait Sébastien Loiret, Pierre Lacorte, Franck Coibion et Edouard Cauhaupé ce weekend en 2L. Du côté des absents, suites à leurs mésaventures d’Hockenheim, Stéphane Louard en ST et Yvan Dupuis en 2L, n’étaient pas du voyage dans le Tarn.

QUALIFICATIONS

Dès le premier tour, le jeune Édouard Cauhaupé, qui signait les meilleurs temps des essais libres 2 pour sa première course automobile, jouait de malchance avec une casse mécanique qui l’empêchait de participer aux qualifications. Le pilote du Day Dream Racing by Pole Position 81 était donc voué à partir en dernière position des 3 courses du weekend.

Pascal Corinti s’arrêtait pendant la Q1, provoquant un drapeau rouge.

A la reprise du temps, la bataille faisait toujours rage dans la catégorie 2L, avec les jeunes de GPC Motorsport, qui terminaient finalement avec Sebastien Baud qui signait la pole position des 3 courses du weekend, et Victor Weyrich, juste derrière. Ludovic Revol (MV2S) prenait la 3ème position des deux qualifications alors que Pascal Corinti et Sébastien Loiret se partageaient la 4ème place en Q1 et Q2.

Du côté des Supertourisme, c’était un Nerses Isaakyan (Arctic Energy Team) magistral, qui survolait les qualifs avec plus de 8/10e d’avance sur le leader du championnat, Romain Carton. Derrière eux, c’était un Alexandre Guesdon motivé, qui prenait la 3ème place des deux séances de qualifications.

Pour leur grand retour en MITJET Series Sébastien Seveau (Génération Stunt) et Didier Sirgue (VIP Challenge), se partageaient la 4ème position des Q1 et Q2.

COURSE LONGUE

Le weekend commençait « atypiquement » par la course longue de 43’+1tour. Une course longue avec un arrêt obligatoire de 3 minutes dans les stands.

Nerses Isaakyan prenait un départ mitigé et voyait Romain Carton prendre la tête de course. Mais la joie du haut-savoyard était de courte durée, puisque le Russe reprenait la tête de la course juste avant que le nouveau pilote de l’équipe VIP Challenge Richard Chavanne, ne tape le mur extérieur en sortie du dernier virage, provoquant le déploiement du safety car quelques minutes avant l’ouverture de la fenêtre de neutralisation.

Presque tous les pilotes s’engouffraient donc dans les stands dès l’ouverture de la fenêtre, à la 15e minute de course. Juste le temps nécessaire pour les équipes du Circuit d’Albi de nettoyer les débris en piste, et la course reprenait aux termes des 3 minutes d’arrêt.

Christophe Cresp et Arthur Lepretre (Mirage Racing) étaient pénalisés d’un Stop and Go d’1s et 2s chacun pour non-respect du temps d’arrêt, alors que Romain Carton écopait d’un Drive Through pour avoir coupé la ligne de sortie des stands. Mais s’en était pas terminé pour le leader du Championnat, qui rencontrait un problème mécanique dans la foulée, l’immobilisant sur la piste, laissant champ libre à Nerses Isaakyan de remporter cette première course du weekend.

Sébastien Seveau terminait en 2e position, devant Alexandre Guesdon, alors que Christophe Cresp terminait meilleur AM.

Mais la plus belle remontée de la journée revenait à Édouard Cauhaupé, qui depuis la dernière position sur la grille, remontait ses concurrents un à un, bénéficiait d’une incompréhension d’équipe chez les jeunes pilotes de GPC Motorsport, pour prendre la tête de la course et en sortir grand vainqueur.

Ludovic Revol terminait 2e, alors que Sébastien Loiret, montait sur la 3e marche du podium.

Course Sprint 1

La dernière journée de compétition commençait par une course matinale. Nerses Isaakyan en ST et Sébastien Baud en 2L étaient toujours les pole-sitter.

Romain Carton prenait encore un meilleur départ que Nerses Isaakyan, mais cette fois, ne permettait pas au Russe de revenir sur lui, conservant sa position de leader jusqu’au drapeau à damier.

Derrière la tête de course, une bataille s’engageait entre Sébastien Seveau et Alexandre Guesdon, laissant le premier sortir vainqueur du bras de fer, alors qu’en 2L, le jeune Édouard Cauhaupé repartait en guerre pour remonter la grille, et terminait la course sur une magnifique 3e place.

Course Sprint 2

Nerses Isaakyan de l’équipe Arctic Energy Team partait en pole position pour la dernière course de la journée, et arrivait à conserver son avantage au départ, sur un Romain Carton survolté. Mais c’était sans compter la hargne du pilote GPC Motorsport, qui prenait le leadership de la course quelques tours plus tard.

Derrière le duo de tête, la guerre faisait rage, tout autant que les incidents en piste, qui ont vu Alexandre Jouan de Mirage Racing, perdre le contrôle de son auto, et percuter Franck Coibion, mettant les deux pilotes hors course.

Puis c’était au tour de Frédéric de Brabant, qui, avec une fuite d’eau sur sa 2L, glissait dans un virage, alors que Didier Sirgue arrivait derrière lui et ne pouvait éviter le contact.

Sébastien Baud et Victor Weyrich était toujours à la lutte aux avant-postes de la catégorie 2L, avec Edouard Cauhaupé décidément magistral ce weekend, revenant comme un missile sur la tête de course, dépassant ses adversaires un à un dans des manœuvres parfaites.

Rebondissement dans la tête de course, alors que Nerses Isaakyan tenait une 2e place, il partait en tête à queue et retombait à la 6e place. Une remontée épique s’engageait alors pour le Russe.

Alors que la course touchait à sa fin, Sébastien Seveau tentait un dépassement sur deux 2L, mais terminait dans le gravier alors qu’il était en 3e position au général.

Au drapeau à damier, c’est Romain Carton qui passait en vainqueur, suivi d’Alexandre Guesdon et Nerses Isaakyan en Supertourisme, alors que Sébastien Baud, Victor Weyrich et Edouard Cauhaupé montaient sur le podium 2L.

Au classement, Nerses Isaakyan passe devant Romain Carton avec 32 points d’avance, mais avec la règle des 2 courses Joker, c’est Romain Carton qui a encore une petite avance sur le Russe !

Du côté des 2L, le même cas de figure se présente entre Victor Weyrich qui est leader devant Sébastien Baud, mais c’est sans compter sur les 2 courses Joker, qui vont venir changer la donne...

La prochaine manche se tiendra à Barcelone les 10 et 11 Novembre prochain et aura un goût particulier, puisque la cité Catalane sera le théâtre du dernier meeting de la saison, et tous les paris sont encore ouverts sur les Champions 2018, aussi bien en Supertourisme, qu’en 2L !

(17/09/2018) Meeting de Hockenheim

Clap de fin sur le weekend d’Hockenheim…

Course 2

Sous un soleil peu commun pour l’Allemagne, les 21 voitures de la 5ème manche de la MITJET Series France et la 4ème manche de la MITJET Italian Series, s’élançaient pour la 2ème course sprint du weekend, une course de 18’+1tour.

Partant en pole position, Nerses Isaakyan négociait mal son départ et se laissait surprendre par Romain Carton, tout comme du côté des 2L où Sébastien Baud prenait le dessus sur l’italien Davide di Benedetto. Mais très vite le pilote PRO de la 31 de The Club Motorsport reprenait sa place de leader devant le pilote de GPC Motorsport.

Amaury Richard faisait une course exceptionnelle pour sa première participation en Supertourisme, en saisissant l’opportunité créée par Nerses Isaakyan en bataille avec le leader Romain Carton, et les deux pilotes passaient le pilote GPC Motorsport en prise avec des problèmes de sous-virage depuis le début du weekend.

Alexandre Guesdon en guerre avec Jérémy Lourenço perdait une place au profit de ce dernier, alors que Christophe Cresp de VIP Challenge voyait sa course s’arrêter quelques tours avant le drapeau à damier sur problème mécanique.

Même fin tragique pour Romain Carton, qui s’arrêtait à la fin de course après la ligne de chronométrage avec une transmission cassée.

En 2L, malgré un superbe dépassement de Victor Weyrich sur Sébastien Baud, le dernier récupérait sa place de 2ème sur le podium alors que Povilas Jankavicius prenait la 3ème place.

La catégorie Supertourisme courronnait Nerses Isaakyan pour la 2ème fois du weekend, Amaury Richard et Jérémy Lourenço après une superbe course.

Course 3

La course longue de 43’+1tour clôturant le weekend commençait avec un Nerses Isaakyan prêt à en découdre pour signer le hat trick. Mais les choses n’allaient pas se passer comme il l’espérait.

Après un départ moyen qui le reléguait à la 3ème place derrière Romain Carton et Amaury Richard, le pilote Russe tentait de recoller ses adversaires pour remonter. Mais c’est Amaury Richard qui dans l’aspiration de Romain Carton prenait la tête de la course, tandis que Isaakyan restait dans le pare-choc arrière de Carton, pour finalement le dépasser. Le Russe améliorait ses temps pour n’être qu’à 1/10e de Richard et finalement reprendre la tête de la course longue. Mais l’équipage Pro/Am Amaury et Laurent Richard ne restait que 2 minutes dans la fenêtre de neutralisation et ressortait donc en tête de la course alors que le Safety Car était déployé devant Nerses Isaakyan à cause d’huile dans le T1. Une pénalité d1 minute 27 était attribuée aux Richard à la fin de la course, mais ils gardaient cependant la victoire de leur catégorie.

Christophe Cresp malchanceux avec la mécanique ce weekend, se voyait contraint, une fois de plus, d’abandonner en début de course, alors qu’un début de feu était signalé sur la voiture de Romain Carton pendant son arrêt de neutralisation.

Au restart, Frederic Pigassou qui roulait en P6 devant Stéphane Louard et leadait la catégorie ST AM, faisait un tête à queue qui anéantissait tous ses efforts de course.

Au drapeau à damier des ST, le duo père-fils Richard était vainqueur, Nerses Isaakyan P2, Romain Carton P3 et Stéphane Louard 1er AM.

En 2L, Davide Di Benedetto était pénalisé dès le départ pour un jump start et devait effectuer un Drive Through. Fréderic de Brabant de Mirage Racing et Thomas Humeau de VIP Challenge passait Yvan Dupuis de l’équipe MV2S dans le 1er tour alors que Guillaume Pigeat prenait le dessus sur son coéquipier Pascal Corinti.

Au restart de la course, Ludovic Revol, qui passait un weekend difficle après cette trêve estivale, faisait un tête à queue qui lui faisait perdre les 2 places si durement gagnées.

A la fin du chrono, c’est le jeune Victor Weyrich qui terminait sur la plus haute marche du podium, suivi du Lithuanien Povilas Jankavicius d’Arctic Energy et du Savoyard Sébastien Baud.

Les écarts se resserrent au classement général ! Romain Carton n’a plus que 10 points d’avance sur Nerses Isaakyan, et il y a toujours un meeting de course à déduire des résultats.

Tandis que du côté des 2L, Sébastien Baud a pris la 2ème place du classement devant Ludovic Revol et le jeune Savoyard n’est qu’à 30 points de son coéquipier Victor Weyrich.

Du côté des AM, Christophe Cresp est toujours leader en ST devant Stéphane Louard, alors qu’Arthur Lepretre du Mirage Racing est leader en 2L devant Yvan Dupuis de l’équipe MV2S.

(16/09/2018)Fin du Meeting de Hockenheim

Première journée réussie sur le circuit d’Hockenheim…

Essais Libres

Avec deux sessions d’essais libre le matin du Samedi, les 22 pilotes de la MITJET Series France 2018 avaient le temps de découvrir le tracé d’Hockenheimring, qui était nouveau pour la plupart d’entre eux, mettant tous les concurrents sur un pied d’égalité sur cette manche.

Et c’était Romain Carton de l’équipe GPC Motorsport en Supertourisme et Davide Di Benedetto du Team Italian The Club Motorsport en 2L qui donnaient le rythme de la première session.

Romain Carton confirmait son aisance sur le circuit Allemand en prenant la tête de la classification des seconds essais, alors que du côté des 2L, c’était le jeune pilote GPC Motorsport Victor Weyrich qui s’imposait devant le Lithuanien Povilas Jankavicius.

Pour leur première fois dans la MITJET Series France, Alexandre Jouan, signait le 11ème temps, et Frédéric De Brabant du Team Mirage Racing, rentrait au box avec un 7ème temps de sa catégorie.

A noter aussi la belle performance d’Amaury Richard de l’équipe MV2S, qui signait le 2ème temps que la première session d’essais alors que son coéquipier et père Laurent Richard, prenait le 4ème temps dans sa session.

Qualifications

Chaussés de pneus Yokohama neufs, la donne allait changer pour les Supertourisme. Malgré un temps annulé pour sortie des limites de la piste, Nerses Isaakyan survolait les qualifications et arrachait une double pole position au leader du championnat Romain Carton. Amaury Richard au volant de sa ST N°3 faisait un fantastique 3ème temps.

En 2L, l’Italien Davide Di Benedetto, surprenant depuis le début de la saison, prenait la pole position pour la course des PRO du dimanche matin, talonné par le jeune Sebastien Baud et par Povilas Jankavicius.

En Q2, c’est Jérémy Lourenço qui complétait le top 3 des Supertourisme, alors que Sébastien Baud en 2L signait la pole position. La session était arrêtée avant la fin du chrono lorsque Stéphane Louard (MV2S), tapait dans le T7, bien heureusement sans aucun mal.

Course 1

Nerses Isaakyan en pole position pour la Course 1 de 18’+1tour, faisait la course parfaite du départ au drapeau à damier, gardant Romain Carton à distance durant toute la course.

Une bataille pour la 4ème place s’engageait entre Alexandre Guesdon, Laurent Richard et Frédéric Pigassou, qui voyait le premier sortir victorieux.

Du côté des 2L, Povilas Jankavicius prenait le pas sur Sébastien Baud au départ, devenant leader de la course pendant le 1er tour. Mais le jeune Savoyard de chez GPC Motorsport n’avait pas dit son dernier mot, et reprenait le leadership pour ne plus le quitter, malgré une pression énorme du Lithuanien.

Derrière eux, l’Italien Francesco Malvestiti était en prise avec le jeune Victor Weyrich pour la 3ème place. Mais le pilote The Club Motorsport, grâce à son expérience, terminait sur la 3ème place du podium.

Une journée bien remplie pour tous les pilotes, qui continueront leur aventure Allemande dimanche, avec la Course 2 de 18’+1tour à 11h45 et la Course Longue de 43’+1tour à 15h25.

(14/09/2018) Meeting de Hockenheim

Fin de la trève estivale, en route pour Hockenheim…

La 5ème manche de la MITJET Series France 2018 se tiendra samedi et dimanche sur la piste de Formule 1 d’Hockenheim en Allemagne. Le week-end sera d’autant plus intéressant que le Championnat MITJET Series Danemark de Tom Pedersen sera également présent, avec son propre timing de 3 jours.

Pour la première fois dans l’histoire de la MITJET, les 2L et Supertourisme vont découvrir le tracé de 3,692km d’Hockenheimring. Avec une météo qui devrait rester clémente, les 22 voitures engagées devraient rester en Yokohama slicks tout au long du weekend.

En cette rentrée de MITJET 2L, c’est le jeune Victor Weyrich du GPC Motorsport qui est en tête du classement avec 18 points d’avance sur Ludovic Revol qui roulera chez MV2S pour cette fin de saison. Avec 34 points de retard sur son coéquipier, Sébastien Baud pointe en 3ème place du classement général 2L.

Du côté du classement AM, c’est Arthur Leprêtre du Mirage Racing de Guillaume Bruot qui est leader pour sa première saison dans la catégorie. Et il n’est pas prêt de se faire déloger puisque Pascal Herter de l’équipe MV2S, 2ème au classement AM, sera absent pour la manche Allemande.

En Supertourisme, c’est Romain Carton de l’équipe GPC Motorsport qui est en tête avec 26 points d’avance sur le Russe Nerses Isaakyan d’Arctic Energy. Alexandre Guesdon de Génération Stunt, vétéran de la catégorie, est 3ème au général, avec un écart de 55 point sur le leader.

Dans le classement Supertourisme AM, c’est Christophe Cresp de VIP Challenge, qui mène le bal devant Stéphane Louard et André Bordas.

De nouveaux pilotes rejoindront les rangs de cette 5ème manche ce weekend, comme le duo François Pija et Guillaume Pigeat en 2L dans l’équipe RB Racing, Fréderic de Brabant en 2L chez Mirage Racing, le retour d’Yvan Dupuis chez MV2S et de Povilas Jankavicius chez Arctic Energy. En Supertourisme, Laurent Richard fera son grand retour dans la catégorie chez MV2S.

Une nouvelle piste pour tous les pilotes va permettre de redistribuer les cartes de ce classement à mi-saison. Alors, les leaders vont-ils le rester après les trois courses en terre Allemande ? Réponse dimanche après-midi...

(04/06/2018) Meeting de Monza : Rebondissements, batailles et adrenaline pour la dernière journée à Monza !

C’était encore une journée ensoleillée qui attendait les 20 voitures de la MITJET Series France et MITJET Series Italia ce dimanche à Monza.

La journée commençait avec la Course Sprint 2. Matthieu Valette (VIP Challenge) partait en pole position devant Romain Carton (GPC Motorsport), Alexandre Guesdon et Clément Berlié. Cependant, dès le départ de la course, le jeune pilote de la 46 du Team VIP Challenge négociait mal son freinage et tapait dans la Supertourisme de Matthieu Valette, terminant leur course. Dans l’incident, Romain Carton, en tête de la course, se retrouvait avec un aileron arrière cassé, et devait s’arrêter dans les pit suite à un drapeau technique présenté par la direction de course. Le leader du championnat parvenait à repartir, mais avait perdu toute chance de rattraper ses rivaux.

Alexandre Guesdon est alors leader de la Course 2, talonné par Jérémy Lourenço. Cependant, le jeune russe d’Arctic Energy, qui partait 7eme suite à une pénalité reçue au Castellet, remontait toute la grille, pour finalement terminer sur la plus haute marche du podium.

Du côté des 2L, c’est un Davide Di Benedetto incroyable qui faisait le show. Parti du fond de la grille suite à une pénalité en Course 1, l’Italien du Team The Club Motorsport, remontait sur ses adversaires un à un, bénéficiant du Safety Car pour signer un restart parfait et terminer en tête de la course dans les derniers tours !

Une course à couper le souffle, où tous les ingrédients étaient réunis pour un spectacle de qualité.

Mais la course 2 promettait d’être encore plus haute en couleur. La voiture 21 de Francesco Blanco / Luca Engolli s’arrêtait dans le tour de formation, forçant les pilotes à abandonner.

Matthieu Valette partait de nouveau en tête, avec Romain Carton juste derrière lui. Cependant le pilote du GPC Motorsport dépassait Valette dans le premier tour à la sortie de la permière chicane. Et après quelques tours seulement, alors qu’il partait dernier, Nerse Isaakyan était P4 à 2,5 sec de Guesdon, signant meilleur temps après meilleur temps.

Les incidents commençait à se multiplier, Christophe Cresp partait en tête à queue, tapant la Supertourisme #23 de Jérémy Lourenço sur son passage, Romain Carton se faisait pénaliser pour un arrêt au stand 1 seconde trop court pendant la fenêtre de neutralisation, Sebastien Baud était pénalisé d’un Drive Through pour non-respect de la limitation de vitesse dans la voie des stands alors que Pascal Herter, Stéphane Louard de Enrico Garbelli étaient pénalisés pour avoir coupé la ligne blanche de sortie des pits.

A la fin des 40’+1tour de course, Nerses Isaakyan arrivait vainqueur, mais était pénalisé de 25 sec sur son temps total pour avoir doublé sous drapeau jaune, laissant la place à Alexandre Guesdon. Jérémy Lourenço, magistral ce weekend, prenait la 2ème place du podium alors que Nerses retombait à la 3ème place.

Du côté des 2L, Davide Di Benedetto/Francesco Malvestiti, Victor Weyrich et Ludovic Revol composaient le podium général de la catégorie.

(02/06/2018) Meeting de Monza - Le GPC Motorsport fait le doublé en Course 1 !

C’est sous un soleil de plomb que la première qualification de l’histoire de la MITJET à Monza prenait place.

Les MITJET 2L partaient pour la Q1, chaussées de leur pneus Yokohama, et c’est Sébastien Baud qui faisait tomber le premier temps à 0.035’ devant Ludovic Revol, qui après un contact dans le T6 se voyait contraint d’arrêter et rentrer dans les pits.
Garbelli prenait alors la tête, mais était vite rattrapé par Victor Weyrich, jeune pilote de GPC Motorsport qui finalement prenait sa première pole position en MITJET 2L.

Les Supertourisme prenaient alors le relai, avec un Matthieu Valette magistrale à l’aspiration, signant sa deuxième pole position de la saison devant Nerses Isaakyan d’Arctic Energy et Romain Carton.

Après deux courtes minutes de répit, c’est la Q2 qui commençait pour les MITJET 2L, et une fois de plus, le jeune Weyrich, arrachaît la pole avec un tour parfait, plus de 5/10e devant son coéquipier Sébastien Baud et Malvestiti de The Club Motorsport.

La dernière qualification s’enchaînait alors pour les Supertourisme, menées de main de maître par un Romain Carton à l’aspiration de Matthieu Valette. Devançant le jeune Clément Berlié de 50/1000e seulement ! Les 6 premières ST étant dans un écart de 3/10e !

La course 1

Romain Carton partait en pole position de la première course du weekend avec Clément Berlié et Matthieu Valette juste derrière.

La course était mouvementée, avec Clément Berlié qui ratait son départ et qui terminait dans le bac dans le T5, obligeant le Safety Car à faire son entrée en piste avec 3’+1 tour restants.

Dans le groupe arrière, Nerses Isaakyan qui était sanctionné de 5 places sur la grille de départ suite à l’accrochage avec Benoit Lison au Castellet, remontait toute la grille pour terminer sur la 3ème marche du podium.

A la relance de la course, avec un seul tour au compteur, Romain Carton et Matthieu Valette étaient côte à côte sur toute la fin du circuit, pour arrivée avec 54/1000e d’écart, couronnant Romain Carton vainqueur de la 1ère course du weekend.

Du côté des 2L, Victor Weyrich qui partait en pole position, se voyait dépasser par son coéquipier Sébastien Baud, qui passait le drapeau à damier en vainqueur, suivi de Francesco Malvestiti du Team The Club Motorsport.

Le départ des 2L était lui aussi mouvementé, avec Francesco Blanco pénalisé pour un jump start puis d’un drive through, des bagarres incroyables, permettant à Pascal Corinti du RB Racing de monter sur la 3ème marche du podium des 2L France.

(01/06/2018) Meeting de Monza - Romain Carton et Sebastien Baud donnent le rythme

Les deux jeunes loups du GPC Motorsport ont eu une après-midi parfaite, grands leaders de la journée d’essais libres sur le circuit de Monza.

Pour la première fois dans l’histoire de la MITJET, la série s’arrête à Monza pour un weekend en compagnie de la MITJET italian Series.

20 pilotes se sont donné rendez-vous à quelques kilomètres de Milan pour un meeting sous le soleil italien.

Avec un temps de 2.02.328 pour les Essais Libres 1 et 2.01.600 pour les Essais Libres 2 Romain Carton est talonné par Alexandre Guesdon de Generation Stunt, Jérémy Lourenço, Clément Berlié de VIP Challenge et Nerses Isaakyan d’Arctic Energy, qui eux aussi veulent leur victoire ce weekend.

Du côté des 2L, c’est Sébastien Baud, qui est à quelques points du leader du championnat Ludovic Revol, qui devance son coéquipier Victor Weyrich d’1/10e qui lui-même devance l’italien Ivan Brigada de 0.081’ en Essais Libres 1. En Essais Libres 2, c’est Francesco Malvestiti qui fait le 2ème temps et Victor Weyrich qui termine P3.

Demain, les qualifications commenceront à 11:20, suivies de la Course Sprint 1 à 15:40 !

05/05/2018 Meeting de Paul Ricard - Sébastien Baud vainqueur de la Course Sprint 1

La 2ème étape de la MITJET Series France est au circuit du Paul Ricard ce weekend, avec la MITJET Series Italia venue se joindre au meeting.

Après des Essais Libres sur une piste ultra humide, c’est sous un soleil timide que les qualifications et la Course 1 prenaient place samedi.

Francesco Malvestiti, du Team Italien The Club Motorsport prenaient la pole en 2.34.522 avec plus de 8/10e d’avance sur Christophe Roure du RB Racing. Yvan Dupuis du Team MV2S ne pouvait pas prendre le départ de la qualif en raison de problèmes mécaniques.

Sebastien Baud (GPC Motorsport) partait de la Course 1 en 6ème position après une qualif ratée, mais remontait toute la grille comme un missile pour prendre la tête de la course et passer le drapeau à damier en grand vainqueur de la Course Sprint de 18’+1tour.

Son coéquipier Victor Weyrich montait sur la 2ème marche du podium, suivi de près par Ludovic Revol (GTJ Motorsport)

ci-dessous !
CLIQUEZ ICI POUR LES INFOS

(08/04/2018) Meeting de Val de Vienne - COURSE 3 // LAVERGNE DOMINE

La dernière course de la journée donnait une nouvelle chance à Fabien Lavergne de signer une nouvelle victoire, après avoir réparé sa MITJET 2L. Leader de la course dès le départ, Lavergne dominait les 43’+1tour, suivi de Sebastien Baud qui signait le weekend parfait et prenait la tête du championnat, devant Ludovic Revol à 2 points seulement.

Pascal Corinti était victime d’un problème mécanique dans les premiers tours qui le contraignait à entrer aux stands, mais la réaction de RB Racing lui permettait de ressortir tout aussitôt.

“Un weekend de course très satisfaisant, 3 courses, 3 podiums ! Leader du championnat après cette première manche, effectivement ça donne envie de donner mon max pour conserver cette position. J’ai hâte d’arriver au Castellet !”, Sébastien Baud.

La prochaine manche de la MITJET 2L prendra place sur le circuit du Paul Ricard, fraîchement refait pour accueillir la Formule 1 ! La MITJET Series France reviendra donc en piste du 4 au 6 Mai prochain, mais cette fois, avec la MITJET Series Italia qui joindra ses 2L aux concurrents français ! Un spectacle extraordinaire et une belle grille en MITJET 2L attend les concurrents dans un mois seulement, en Provence.

(08/04/2018) Meeting de Val de Vienne - COURSE 2 // BAUD FAIT SON SHOW

Sebastien Baud (GPC Motrorsport) remporte la Course 2 au terme d’une lutte acharnée avec Ludovic Revol (GTJ Racing) et Pascal Corinti (RB Racing).

Le poleman et vainqueur de la course 1, Fabien Lavergne (MV2S) était contraint à l’abandon à la fin du tour de chauffe pour problème mécanique.

Une belle victoire pour le jeune Baud, qui participe pour sa première saison en MITJET 2L Sprint.

(07/04/2018) JOUR 1 // FABIEN LAVERGNE REVIENT EN FORCE

Fabien Lavergne (MV2S) ouvre le bal de la saison 2018 en remportant la première course de la saison sur la piste du Val de Vienne ! Au terme de la 1ère course Sprint de 18’+1tour, le jeune Champion 2017 renouait avec les joies du podium !

Il était suivi de Ludovic Revol (GTJ Racing) et Sébastien Baud (GPC Motorsport)

(23/02/2018) MITJET SERIES FRANCE ET MITJET ITALIAN SERIES UNISSENT LEURS FORCES EN 2018

C’est confirmé ! En 2018, en plus des Supertourisme et 2L françaises, la MITJET Italian Séries viendra ajouter ses pilotes au plateau français à partir de la manche du Paul Ricard en Mai prochain.

Une nouveauté pour cette saison, qui rendra la bataille sur piste encore plus exaltante, puisque la grille de départ devrait maintenant dépasser les 35 voitures dès le Castellet.

“ Nous sommes ravis d’être arrivés à un accord avec MITJET Séries France et sommes persuadés que le mélange des deux championnats renforcera la position des MITJET aussi bien sur un plan national, qu’international ” Bruno Zanini, Promoteur MITJET Italian Séries

Le championnat Italien suivra le règlement français aussi bien au niveau sportif que technique, et fera l’objet d’un classement interne particulier.

Une autre nouveauté est la création d’une classification internationale interne en MITJET 2L, où tous les pilotes, de toutes les nationalités pourront marquer des points, sur les 5 manches de la saison où sera présente la MITJET Italian Series : Paul Ricard, Monza (course sur invitation), Magny-Cours, Hockenheim et Barcelone (course sur invitation).

“ L’arrivée des MITJET 2L de la MITJET Italian Séries, va booster encore plus le championnat déjà existant. De nouveaux pilotes, veut dire de nouveaux adversaires pour toute la saison, et il est certain que les courses vont être encore plus excitantes. La création d’une classification internationale en interne, permettra de mettre en avant le nouveau calendrier qui visite 5 circuits de Formule 1 cette année ” Jean-Philippe Dayraut, Promoteur MITJET Séries France.

Mais avant de retrouver les Italiens, la MITJET Séries France vous donne rendez-vous les 7 et 8 Avril prochain au Vigeant, pour la première manche de la saison 2018 !

info : www.MITJET-series.com
contact : media@MITJET.com

Nous vous rappelons qu’une licence nationale avec autorisation de participation à une manche étrangère, suffit pour participer à l’intégralité du calendrier 2018.

(29/01/2018) Attention ! Il ne vous reste que 48 heures pour bénéficier de l’inscription à prix réduit pour la saison 2018 !

Plus que quelques jours... Attention ! Il ne vous reste que 48 heures pour bénéficier de l’inscription à prix réduit pour la saison 2018 !

Faites-nous parvenir votre bulletin d’inscription avant Mercredi 31 Janvier 23:59 et rejoignez- la nouvelle saison du Trophée MITJET Series France.

Merci aux nombreuses inscriptions que nous avons déjà reçues ! Nous aussi, avons hâte que la saison commence !

(18/01/2018) Les inscriptions au Trophée MITJET Series France 2018 sont ouvertes !

Pour la 11ème année, les MITJET feront leur show en 2018 !

Avec un calendrier qui, la saison prochaine, emmènera les concurrents sur 5 circuits de Formule 1, des changements de format, des retransmissions en streaming, l’intégration de séries MITJET étrangères pour des courses encore plus excitantes, toutes les nouveautés sont à découvrir dès à présent en téléchargeant la plaquette de notre saison 2018 et les bulletins d’inscriptions sur notre site internet à la rubrique TARIFS !

(18/01/2018) Test pre-saison sur le circuit d’Albi ! Pour préparer au mieux la saison 2018...

MITJET Motorsport organise le 18 Mars 2018, une journée de test exclusivement réservée pour les clients et futurs clients du Trophée MITJET Séries France 2018, sur le circuit d’Albi !

Horaires

08:45 : Briefing pilotes
09:00 - 12:00 : Roulage
14:00 - 17:00 : Roulage

Prix

350€ HT, soit 420€ TTC la journée

Informations

Alexandra Consani
mail : alexandra@MITJET.com

Dernières vidéos

Tout voir

Actualités

Tout lire

Partenaires

Ils nous font confiance